Comment protéger votre ordinateur contre les attaques et les catastrophes ?

Ignorer aujourd’hui les risques d’attaques informatiques est une erreur fatale qui peut coûter cher aux utilisateurs. Quotidiennement la fréquence des attaques informatiques se dévoilent dans différents secteurs. Des mesures de protection adéquates sont donc nécessaires pour se protéger contre les pirates et malfaiteurs présents sur Internet. La grande question reste comment se mettre en sécurité ? Nous répondons à cette question dans cet article.

La connexion à un réseau sécurisé

Se connecter à Internet est déjà un risque pour votre ordinateur. C’est une réalité que beaucoup de personnes ne savent pas. C’est d’ailleurs la première porte d’entrée des pirates qui cherchent par tous les moyens à accéder à l’ordinateur d’autrui. Il faut avoir le réflexe de se connecter en utilisant SSL/TLS. Cette précaution ne suffit pas pour ne pas renforcer la sécurité de vos appareils d’une autre manière surtout lorsque ces derniers sont reçus avec des configurations par défaut. La configuration par défaut n’est pas assez rassurante comme on le pense. Une configuration par défaut trop permissive pour un routeur doit réveiller en vous la responsabilité de durcir votre système de sécurité pour plus d’assurance. C’est encore plus important lorsque vous achetez des appareils déjà utilisés par une autre personne.

Sur le même sujet

Activation et configuration de pare-feu

Son fonctionnement semble identique à celui d’un routeur dans la majorité des cas. Cette méthode aide à contrôler le flux d’informations entre l’ordinateur et internet. Le périphérique évite la divulgation de données personnelles grâce à la création de passerelle. Toute tentative d’intrusion dans votre système informatique est immédiatement signalée. Le verrouillage du pare-feu est bien possible avec un mot de passe fort sur l’ordinateur pour que personne n’arrive à le désactiver à votre insu.

Antivirus et Antispyware

C’est l’autre solution qu’il faut accompagner de mise à jour régulière de l’ordinateur pour le maintenir en sécurité. C’est valable non seulement pour votre ordinateur, mais aussi pour votre téléphone contre toute intrusion. Mais attention aussi aux fausses mises à jour. Il faut tenter de trouver quelle est votre IP pour mieux vous rassurer que votre ordinateur est en bon état. Aujourd’hui, la base de données des logiciels malveillants sur laquelle repose l’antivirus est presque connue et ne garantit plus de ce fait une sécurité maximale.

Ce qu’il faut reconnaître en informatique aujourd’hui est qu’il y a un grand nombre de logiciels qui ne peuvent plus reconnaître un nouveau « malware ». La présence de logiciels malveillants est aussi une autre réalité qu’il faut prendre au sérieux en renforçant la sécurité de votre système. Pour plus de sécurité, il faut désormais miser sur les antivirus qui intègrent un anti-spyware.

Suppression automatique de logiciels inutiles

La vulnérabilité d’un logiciel peut favoriser une attaque de votre ordinateur. Moins de logiciel est par conséquent cause de réduction du niveau de vulnérabilité de l’ordinateur. Les possibilités d’attaque sont aussi favorisées par les services non essentiels et autres fonctionnalités par défaut installées sur l’ordinateur.

Attention aux VPN

Ceux des réseaux privés qui présentent des données cryptées sont plus à craindre lorsqu’il faut communiquer par Internet. L’accès direct au réseau occasionné par le VPN réduit l’efficacité du pare-feu en place. Il faut avoir le réflexe de trouver un mécanisme de blocage d’accès à un employé qui n’est plus de l’équipe. En dehors d’utilisation de mots de passe fort il faut penser à un système d’authentification à double facteur avec certificats par exemple. Avec des clés à codes changeants, entre poste de travail, il est très facile d’avoir une identification des appareils utilisés par tel ou tel employé.

Suivre le PoLP

Cette disposition relève d’une précaution en cas d’attaque. Autrement dit, il s’agit d’avoir deux comptes utilisateurs, l’un standard pour les activités quotidiennes et l’autre à caractère administratif. Dans un cas pareil, le dégât  est réduit même quand un logiciel malveillant arrive à infecter l’ordinateur. Le fonctionnement en cas d’infection n’est pas aussi moins contrôlé que ça dans la mesure où il se fait selon les droits de l’utilisateur en connexion.

Formation du personnel

La sécurité n’est pas défaillante lorsque tout le monde est presque au même niveau d’attention. Une seule défaillance dans la chaîne de travail peut réduire la vigilance des autres à néant. Il faut former les personnes avec qui on travaille en leur donnant les bons comportements nécessaires à la sécurité de tous. Cette formation doit prendre en compte un processus de sauvegarde régulière des informations les plus importantes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *